Air New Zealand Receives ATR’s 1,600th Delivery

Air New Zealand reçoit la 1 600 éme livraison d'ATR

-Air New Zealand is third largest ATR operator

 

-Airline uses ATR turboprops to provide essential domestic air links sustainably

 

-Air New Zealand est le troisième opérateur d'ATR

-La compagnie aérienne utilise des turbopropulseurs ATR pour fournir des liaisons aériennes nationales essentielles de manière durable

Toulouse, December 17, 2021 – In the same month as it celebrated its 40 year anniversary, ATR has reached another impressive milestone in its history, delivering its 1,600th aircraft to national flag carrier, Air New Zealand. This delivery highlights the enduring strength of the ATR programme, providing essential connectivity to communities all over the world. It also proves the value of the ATR 72-600 at serving domestic routes in New Zealand as it is the last of 29 aircraft ordered.

 

Toulouse, le 17 décembre 2021 – Le même mois où il a célébré son 40e anniversaire, ATR a franchi une nouvelle étape impressionnante de son histoire en livrant son 1 600e avion à la compagnie nationale Air New Zealand. Cette livraison met en évidence la force durable du programme ATR, fournissant une connectivité essentielle aux communautés du monde entier. Cela prouve également la valeur de l'ATR 72-600 pour desservir les routes intérieures de la Nouvelle-Zélande, car il s'agit du dernier des 29 appareils commandés.

While ties between the two companies initially began some 25 years ago with the delivery of first generation ATRs, this last decade has seen the forging of closer ties, with the delivery of the 29 -600 aircraft and through an important collaboration that enhanced the aircraft’s approach capabilities. The introduction of the RNP AR 0.3/0.3 feature, part of ATR’s latest Standard 3 avionics suite, helped the airline and its pilots with the accuracy of the approach into Queenstown airport and providing reliable connectivity to the local community, who benefit greatly from ski tourism in the mountainous region. 

 

Alors que les liens entre les deux sociétés ont commencé il y a environ 25 ans avec la livraison d'ATR de première génération, cette dernière décennie a vu la création de liens plus étroits, avec la livraison de l'avion 29-600 et grâce à une collaboration importante qui a amélioré l'approche de l'avion. capacités. L'introduction de la fonction RNP AR 0.3/0.3, qui fait partie de la dernière suite avionique Standard 3 d'ATR, a aidé la compagnie aérienne et ses pilotes avec la précision de l'approche de l'aéroport de Queenstown et à fournir une connectivité fiable à la communauté locale, qui bénéficie grandement du tourisme de ski dans la région montagneuse.

Sustainability is also a key concern for both airline and manufacturer, with Air New Zealand having chosen the ATR 72-600 for its fleet as it burns 40% less fuel and emits 40% less CO2 than a similarly sized regional jet. This shared commitment to further enhancing eco-efficiency led to an agreement to work together to explore the future of the regional aviation ecosystem, including hybrid aircraft in 2018.

 

La durabilité est également une préoccupation majeure pour la compagnie aérienne et le constructeur, Air New Zealand ayant choisi l'ATR 72-600 pour sa flotte car il consomme 40 % moins de carburant et émet 40 % moins de CO2 qu'un jet régional de taille similaire. Cet engagement commun à améliorer encore l'éco-efficacité a conduit à un accord pour travailler ensemble pour explorer l'avenir de l'écosystème de l'aviation régionale, y compris les avions hybrides en 2018.

Air New Zealand’s Chief Executive Greg Foran says the airline is looking forward to welcoming ATR’s 1600th aircraft into its fleet. “We really value our longstanding relationship with ATR and this will be the 29th to join our fleet since 2012. During that time the fleet of ATRs have boosted the airline’s regional network by over 50 per cent and they have proven extremely efficient. Our ATRs have helped us build one of the best domestic networks in the world and have flown an estimated 33.5 million passengers on more than 636,000 flights around New Zealand.”

 

Le directeur général d'Air New Zealand, Greg Foran, a déclaré que la compagnie aérienne était impatiente d'accueillir le 1600e avion d'ATR dans sa flotte. « Nous apprécions vraiment notre relation de longue date avec ATR et ce sera le 29e à rejoindre notre flotte depuis 2012. Pendant ce temps, la flotte d'ATR a augmenté le réseau régional de la compagnie aérienne de plus de 50 % et s'est avérée extrêmement efficace. Nos ATR nous ont aidés à construire l'un des meilleurs réseaux nationaux au monde et ont transporté environ 33,5 millions de passagers sur plus de 636 000 vols à travers la Nouvelle-Zélande.

Stefano Bortoli, CEO of ATR said: “We are of course proud of this achievement and I recognise the hard work and dedication of every ATR employee, past and present, in getting us here. As we have recently celebrated 40 years of making a difference, it is the perfect moment to think about how the ATR has supported communities throughout New Zealand. Passengers really depend on our aircraft to access opportunities to do business, study or simply see their loved ones. An aircraft needs to be efficient and versatile to thrive in New Zealand, so it makes perfect sense to build a fleet of turboprops. And while today there are many ATR’s in New Zealand, there is now also an important part of New Zealand in many ATRs, thanks to their input into the RNP AR 0.3/0.3 approach technology. Meaning that operators all over the world can benefit from yet another innovative product evolution.”

 

Stefano Bortoli, PDG d'ATR a déclaré : « Nous sommes bien sûr fiers de cette réalisation et je reconnais le travail acharné et le dévouement de chaque employé d'ATR, passé et présent, pour nous amener ici. Alors que nous avons récemment célébré 40 ans à faire la différence, c'est le moment idéal pour réfléchir à la façon dont l'ATR a soutenu les communautés dans toute la Nouvelle-Zélande. Les passagers dépendent vraiment de nos avions pour accéder aux opportunités de faire des affaires, d'étudier ou simplement de voir leurs proches. Un avion doit être efficace et polyvalent pour prospérer en Nouvelle-Zélande, il est donc parfaitement logique de construire une flotte de turbopropulseurs. Et s'il existe aujourd'hui de nombreux ATR en Nouvelle-Zélande, il y a maintenant aussi une partie importante de la Nouvelle-Zélande dans de nombreux ATR, grâce à leur contribution à la technologie d'approche RNP AR 0.3/0.3. Cela signifie que les opérateurs du monde entier peuvent bénéficier d'une autre évolution de produit innovante.


Photos :  Flying Echo Photo Magazine

Press release ATR

Manuel BELLELI 

IFNM PRESS AGENCY