Airbus inaugurates test facility for propulsion systems of the future

Munich, 25 October 2019 – Airbus Chief Technology Officer Grazia Vittadini and Airbus Defence and Space CEO Dirk Hoke have officially opened the E-Aircraft Systems House test facility at Airbus’s Taufkirchen/Ottobrunn site alongside Ilse Aigner, President of the Bavarian State Parliament. The test centre will provide a space to research technologies for alternative propulsion systems and energy sources – such as electric motors for unmanned aerial vehicles, hybrid propulsion systems and hydrogen for combustion or synthetic fuel use. The building, which allows complete systems to be integrated and tested, is the first test centre of its kind worldwide.

 

Munich, le 25 octobre 2019 - Grazia Vittadini, responsable de la technologie chez Airbus, et Dirk Hoke, directeur général d’Airbus Defence and Space, ont officiellement ouvert le centre d’essais E-Aircraft Systems House sur le site d’Airbus à Taufkirchen / Ottobrunn, aux côtés d’Ilse Aigner, président du Parlement de Bavière. Le centre d’essai offrira un espace de recherche sur les technologies permettant de rechercher des systèmes de propulsion et des sources d’énergie alternatifs - tels que des moteurs électriques pour véhicules aériens sans pilote, des systèmes de propulsion hybrides et de l’hydrogène destiné à la combustion ou à des combustibles synthétiques. Le bâtiment, qui permet d'intégrer et de tester des systèmes complets, est le premier centre de test de ce type au monde.

 


This new Airbus facility will help zero-emission technologies to take flight.

Cette nouvelle installation d’Airbus aidera les technologies à zéro émission à prendre leur envol.


At the E-Aircraft System (EAS) House, Airbus is pushing alternative “eco-friendly” propulsion technology to the limit. Here, the E-Fan X’s electric motor will undergo rigorous testing in preparation for the demonstrator’s first flight in 2021.

À la maison de l'E-Aircraft System (EAS), Airbus pousse la technologie de propulsion alternative «écologique» à l'extrême. Ici, le moteur électrique de l’E-Fan X sera soumis à des tests rigoureux en vue du premier vol du démonstrateur en 2021.



In Ottobrunn, southern Bavaria—about 13 kilometres from Munich, the beginnings of a revolution in aircraft technology are starting to take shape. In just 18 months, a modern, high-tech facility has sprung from the ground in record time.

 

But this is no ordinary facility: at more than 3,000 m2 , it is the largest test house dedicated exclusively to alternative propulsion systems and fuels in Europe. In fact, NASA in the US is the only other organisation in the world to offer comparable facilities. This means Airbus can now test the latest electric motors and hybrid-electric engines directly on its own premises, and develop its own low-emission alternative propulsion units.

 

"[EAS House] is where we put the engines through their paces. We can test everything from electric motors for unmanned flying taxis to hybrid-electric engines for the commercial aircraft of the future."

 

                                                                       Martin Nüsseler, Head of E-Aircraft Systems

À Ottobrunn, dans le sud de la Bavière, à environ 13 kilomètres de Munich, la révolution technologique commence à prendre forme. En seulement 18 mois, une installation moderne et de haute technologie est née du sol en un temps record.

 

Mais ce n’est pas une installation ordinaire: avec plus de 3 000 m2, c’est la plus grande maison d’essais dédiée exclusivement aux systèmes de propulsion et aux carburants alternatifs en Europe. En fait, la NASA aux États-Unis est la seule autre organisation au monde à offrir des installations comparables. Cela signifie qu'Airbus peut maintenant tester les derniers moteurs électriques et les moteurs électriques hybrides directement dans ses propres locaux et développer ses propres unités de propulsion alternatives à faibles émissions.

 

"[EAS House] est l'endroit où nous mettons les moteurs à l'épreuve. Nous pouvons tout tester, des moteurs électriques pour les taxis volants sans pilote aux moteurs hybrides électriques pour les avions commerciaux du futur."

 

                                                       Martin Nüsseler, responsable des systèmes E-Aircraft

Known as the E-Aircraft System House (EAS), this modern test centre is about the size of ten tennis courts. The multi-purpose integration hall will welcome fuselages and wings, propulsion units, cables and avionics—all of which need to be tested.

“This is where we put the engines through their paces,” explains Martin Nüsseler, Head of E-Aircraft Systems. “We can test everything from electric motors for unmanned flying taxis to hybrid-electric engines for the commercial aircraft of the future.”

 

The EAS House is a €50-million investment with one clear goal: to develop the in-depth expertise on the alternative propulsion technology needed to help the first generation of zero-emission commercial aircraft take to the skies within the 2030s timeframe.

 

E-Fan X: the flagship project at the EAS House

And that objective is already on the right track. At the EAS House, the E-Fan X is the flagship project. Airbus is developing the E-Fan X to accelerate progress on hybrid-electric technology and to establish the requirements for future certification of zero-emission commercial aircraft.

 

In early 2020, Rolls-Royce will deliver the electric motor that will replace one of the four gas turbines installed on the test aircraft—a BAe 146. The electric motor will be equipped with 2 MW of power. 

 

Connu sous le nom de EAS (E-Aircraft System House), ce centre de test moderne a à peu près la taille de dix courts de tennis. Le hall d'intégration polyvalent accueillera les fuselages et les ailes, les unités de propulsion, les câbles et l'avionique, qui doivent tous être testés.

«C’est là que nous mettons les moteurs à l’essai», explique Martin Nüsseler, responsable des systèmes E-Aircraft. «Nous pouvons tout tester, des moteurs électriques pour les taxis volants sans pilote aux moteurs hybrides électriques pour les avions commerciaux du futur.»

 

La maison EAS représente un investissement de 50 millions d'euros avec un objectif clair: développer une expertise approfondie de la technologie de propulsion alternative nécessaire pour aider la première génération d'avions commerciaux à zéro émission à prendre son envol dans les années 2030.

 

E-Fan X: le projet phare à la maison EAS

Et cet objectif est déjà sur la bonne voie. À l'EAS House, le E-Fan X est le projet phare. Airbus développe actuellement le E-Fan X afin d'accélérer les progrès de la technologie hybride électrique et d'établir les exigences en matière de certification future des avions commerciaux à zéro émission.

 

Au début de 2020, Rolls-Royce livrera le moteur électrique qui remplacera l'une des quatre turbines à gaz installées sur l'avion d'essai, un BAe 146. Le moteur électrique sera doté d'une puissance de 2 MW.

Once the electric motor arrives, it will undergo rigorous testing. This starts with mounting the electric motor on one of the EAS test rigs, applying the required sensors and installing cameras to monitor progress. The testing will be extensive but necessary to prove the viability of the electric motor’s capabilities in preparation for the E-Fan X’s first flight, scheduled for 2021.

“Is 2 MW enough power? How will altitude and speed affect this power?” asks Olivier Maillard, E-Fan X Demonstrator Lead. “We need to find solutions to both of these questions, and the EAS House will help us to do so.”

 

A “tipping point” for zero-emission flight?

For Airbus, the EAS House now stands as a brick-and-mortar example of the company’s commitment to zero-emission flight. In 2010, Airbus embarked on its electrification journey for commercial aircraft—developing the world’s first all-electric, four-engine aerobatic aircraft, Cri-Cri. A number of other key achievements have underscored this journey throughout the years—from the E-Fan’s successful crossing of the English Channel to the launch of the Air Race E electric airplane racing series.

But if the company’s successive electrification projects have helped to gradually change minds on the potential of electric flight, Airbus hopes the EAS House will mark a “tipping point” for the aviation industry to see alternative propulsion as a serious and viable technology that can be widely adopted.

 

Une fois que le moteur électrique arrivera, il sera soumis à des tests rigoureux. Cela commence par le montage du moteur électrique sur l'un des bancs d'essai EAS, l'application des capteurs requis et l'installation de caméras pour surveiller les progrès. Les essais seront approfondis mais nécessaires pour prouver la viabilité des capacités du moteur électrique en vue du premier vol de l’E-Fan X, prévu pour 2021.

“2 MW suffisent-ils? Comment l'altitude et la vitesse affecteront-elles cette puissance? », Demande Olivier Maillard, responsable des démonstrations chez E-Fan X. "Nous devons trouver des solutions à ces deux questions, et EAS House nous aidera à le faire."

 

Un «point de basculement» pour un vol zéro émission?

Pour l’Airbus, la société EAS House constitue désormais un exemple concret de l’engagement de la société en matière de vol zéro émission. En 2010, Airbus a entamé son voyage d'électrification pour les avions commerciaux - en développant le premier avion de voltige à quatre moteurs entièrement électrique au monde, Cri-Cri. Un certain nombre d’autres réalisations importantes ont souligné ce périple au fil des années - depuis la traversée réussie de la chaîne anglaise par E-Fan jusqu’au lancement de la série de courses d’avions électriques Air Race E.

Mais si les projets d'électrification successifs de la société ont permis de changer progressivement d'idée sur le potentiel du vol électrique, Airbus espère qu'EAS House marquera un «tournant» pour que le secteur de l'aviation considère la propulsion alternative comme une technologie sérieuse et viable pouvant être largement utilisée. adopté.


Press Release : AIRBUS

Photos © AIRBUS SAS 2019